•  
  •  
image-8001085-logo_pk_auton_réal_blanc_2lignes_2.w640.png

Durant les formations, les cours, les séances, nous faisons un tour de table, nous partageons... Souvent de belles paroles sont dites... mais parfois vite oubliées....
Et si nous les écrivions....
Ou alors si vous avez envie de partager au sujet de la psycho-kinésiologie...

Le livre est ouvert comme un coeur... à vous l'écriture et d'avance un grand merci!


Fichier

Superbe texte créé par une participante lors de la formation Longue 2014-15, à écouter

Télécharger fichier
Signer notre livre d'or
Catherine 11.09.2015 Messages reçus lors du départ de Réal: Christiane Vérité Merci de m'avoir informéeJe suis bien sûr très émue et un peu sous l émotion du choc Je pense bien sûr beaucoup à Céline et à toute sa familleEn pensée avec nous toutes de la PK....Affectueuses pensées Cristina Blanco ...1000 mercis Réal pour toutes les belles choses que tu m'as apportées et enseignées... ...tu seras et resteras toujours dans mes pensées et dans mon cœur... ...et je suis sûre que, de là où tu es maintenant, tu nous regardes (encore et toujours) avec un regard tendre, une pensée bienveillante, une attitude calme et un air amusé... Bon voyage "mon cher ami" québécois ⭐ Anne-Françoise Clavien Cela me fait penser à une jolie chanson de Bourvil. .." on peut vivre sans richesse presque sans le sous, des seigneurs et des princesses y en a plus beaucoup. .. mais vivrez sans tendresse on ne le pourrait pas. .. Danielle Vergères Merci Réal pour ce précieux bagage : ton enseignement psycho-spirituel. De tout cœur avec Célyne et famille.. Nancy Ugalde Lo siento mucho dona celine. Los llevo en mi corazon siempre. Merveilleuse rencontre A Dieu Réal Lyne Camirand Toute mes grande sympathie à sa conjointe et toute son entourage. Stephanie Oberson-Bavaud ma sympathie à Célyne et mille mercis à eux deux qui ont plantédes graines de bonheur dans chacun de nos coeurs..
Valérie 11.09.2015 4 drôles de dames, 4 drôles de femmes se plient en 4 pour éveiller notre âme. Âme de conscience, âme de raison ou âme de sensibilité c'est avec subtilité qu'elles vont se révéler. D'abord, le corps à corps pour nous libérer avant de nous élever. Échange de jeux de rôle où l'adulte cajole l'enfant blessé. Mélange d'observation et d'introspection transforme nos émotions. Éveiller nos facultés à force de créativité puis retracer nos vies avec la biographie. C'est un joli programme concocté par ses femmes. Une vision de Réal depuis son Canada natal,. Elles se donnent corps et âme pour accomplir cette mission. Une formation en 4 modules pour sortir de sa bulle, effeuiller son coeur, trouver la voie du bonheur. Et pour faire ce voyage, elles cachent dans leurs bagages un trousseau de 3 clés et les 7 facultés. Un peu de kinésiologie, beaucoup de psychologie, une biographie à la folie sur le chemin de l'esprit de vie. Un zeste de tendresse, un soupçon de connaissance, un brin de patience, une pincée de reconnaissance ...les clés sont installées ...zut la porte est fermée ! À la lecture du corps, ouvrir toutes les serrures et enlever nos armures pour que règne l'ouverture. Libérer notre souffrance, transformer nos croyances, sur le chemin de vie place au ressenti. Sens dessus dessous, retrouver notre essence et notre envie reprendra tout son sens. Laissons nous prendre au jeu et révéler notre JE dans la maison des anges. Mélanger les ingrédients, composer la recette, déconnecter nos têtes et prendre quelques pincettes pour ne pas aggraver les blessures de l'enfant. Sur la voie du coeur...faire preuve de douceur....la patience est de mise...la prudence est requise ! Et surtout tendre l'oreille pour entendre susurrer les merveilles de ces dames. Paroles assourdies, mots chuchotés, doux murmures ... À jeu de clés, la serrure du JE va céder et nos murs vont tomber. Les murailles trépassent et l'ouverture prend place. Le grand JE en sommeil se réveille. C'est sur cette mélodie et dans cette harmonie que s'opèrera la transformation. Telles de petites fées, elles jettent un sort fatal et libèrent notre corps astral. D'un léger coup de baguette, c'est la révolution qui nous guette. Une petite pression sur le bras... elles nous emportent dans un tourbillon... Le tourbillon de la vie où la chenille se transforme en papillon. Lâcher le fardeau pour aller s'envoler. S'alléger des lourdeurs et ouvrir grand son coeur. Dans ce monde de tendresse qui est plein de promesses... Nos voeux se réalisent si on s'intériorise. Les penseurs du temps sont à nos côtés pour ce long voyage et nous font traverser de doux nuages, des pluies torrentielles, un ciel ensoleillé et parfois on s'égare dans un épais brouillard. Et hop, revoilà la baguette des fées qui dissipera toutes nos zones ombragées et nous rendra un temps clément. Quand la température nous glace et que la froideur refait surface... Gisèle ouvre tout grand ses bras et nous fait chanter alléluia et réchauffe notre choeur. Un petit tourment ... Gerty et son doux accent nous emporte dans un autre temps... Un pays enchanté où les mots ont une autre sonorité .... On se sent englués dans nos difficultés ... La présence d'Isabelle nous redonnera des ailes. Une pincée de test musculaire nous rendra la liberté. Et la fée sainte Catherine avec toutes ses combines nous fera partager les maintes expériences de son intimité. Elle rendra plus ludique et bien moins théorique la philosophie anthroposophique. C'est le rôle de ces dames, ces drôles de femmes, ces femmes enchantées, ces fées émerveillées... qui font scintiller nos petites lueurs enfouies dans nos coeurs. Sorts de tendresse et doses de douceur chassent notre détresse. Une onde de chaleur parcourt notre corps et ravive le bonheur. Sous l'oeil de Réal, elles nous offrent à tous cette métamorphose dans une belle symbiose.
Sabine 30.12.2016 http://catherine@psychokinesiologie.ch Chères Catherine, Isabelle, Gerty, Gisèle, Marie-José et Corina, Je ne sais pas comment et à qui exprimer ma profonde gratitude d\'avoir trouvé cette merveilleuse méthode de PK! Alors j\'écris à vous qui me l\'enseignez avec tellement de cœur, et vous sauriez rediriger mon message à la bonne adresse là-haut ;-) En suivant votre formation, en écoutant le CD, en faisant les exercices, en relisant les supports de cours et les livres de Réal, je sens une profonde résonance en moi. C\'est un sentiment de rentrer chez moi, de me diriger vers mon vrai être, d\'avoir enfin trouvé ce que je recherche depuis si longtemps, quelque chose que je ressentais comme juste mais que je n\'arrivais pas à exprimer en mots ou en actions. Même si j\'ai l\'impression d\'être au tout début et que le chemin va être long, même si pour le moment je me rends compte encore plus qu\'avant de mes problèmes au niveau de ma santé, dans ma relation avec moi-même et avec mes proches etc, je suis convaincue au fond de mon cœur que j\'avance à petits pas même si ça ne se voit pas encore à l\'extérieur et que j\'ai les moyens d\'avancer encore et encore grâce à la PK. C\'est le plus beau cadeau qu\'on ne m\'a jamais fait. Je ne peux dire qu\'un mot: MERCI! De tout cœur, Sabine
Daniel Baudin 12.05.2017 http://www.psychokinesiologie.ch Sur le sentier de la confiance en soi C\'est pas vrai bordel, c\'est un sentier de merde, c\'est caillouteux, c\'est pas régulier, c\'est épuisant. Et je vais où ? à gauche, à droite, tout droit ? Tout, tout me paraît trop difficile, je ne vais pas y arriver ! Mais je n\'ai pas le choix, il faut y aller. A cette croisée des chemins j\'ai rencontré Catherine, Gerty, Gisèle, Isabelle, gardiennes de la patience, de l\'ouverture et de la tendresse, ces 3 clés tant convoitées Ce sont de vraies perles, avec dans leur besace toute une panoplie d\'outils qu\'elles proposent à toute âme intéressée à avancer dans la vie Test musculaire, observation extraordinaire, pensée active, biographie, méditation, régression, transformation, identification, dés-identification, ... et j\'en passe J\'inspire, j\'expire, je respire. J\'installe la patience ... et tout se calme J\'y met de l\'ouverture, j\'ajoute du jus de tendresse ... et je plane. Je me sens inspiré et tout me parait plus simple maintenant je continue allègrement mon chemin Un petit coup de blues en route, vite une petite observation extraordinaire Une grande difficulté en chemin, pas de souci : un p\'tit coup de biographie et en passant par Saturne et Jupiter, c\'est la compréhension garantie Je me foule la cheville ! Pas de panique je pratique un test musculaire pour comprendre la raison de cet accident et en prime j\'apprends que j\'ai de nombreux enfants en moi, mais il me manque des modes d\'emploi pour m\'en occuper. Ah oui je fais des progrès, j\'ai confiance en moi. Le sentier me parait plus facile, heu ... me paraissait plus facile en fait, car me voilà de nouveau à cette croisée; misère J\'inspire, j\'expire, je respire. J\'installe la patience ... et tout se calme J\'y met de l\'ouverture, j\'ajoute du jus de tendresse ... et je plane. Le choix du sentier n\'est pas un problème, je me fie à mon intuition. Le sentier est ardu, mais je me sens bien outillé cette fois-ci. Aie! ça se gâte, je ne veux pas me dévoiler et je me retrouve en face de mon Jedhaï qui verrouille tout en moi Je puise dans mon imagination pour m\'en sortir : transformation, identification, dés-identification : ouf ça passe Le ciel s\'assombrit : ce n\'est pas grave, je sais que je suis dans la bonne direction, j\'ai confiance en moi Me voilà maintenant au passage des polarités. Eh ça balance, ça balance fort ici, c\'est le Cap Horn des émotions. Chouette je suis euphorique, mince c\'est la déprime ; super je maîtrise, je comprends pas tout s\'écroule. Stop; il faut arrêter ce va et vient infernal; aaah je dégringole Ce n\'est pas vrai, je me retrouve au point de départ. Il faut recommencer, c\'est re, c\'est re, re et re ..., désespérant Je sens l\'énervement, la colère qui monte en moi J\'inspire, j\'expire, je respire. J\'installe la patience ... et tout se calme J\'y met de l\'ouverture, j\'ajoute du jus de tendresse ... et je plane. j\'accueille cette colère, source de mon énergie je me recueille, je m\'accueille Je sens que ça va mieux, beaucoup mieux je prends conscience que tout est en moi tel un puzzle où toutes les pièces se trouvent devant soi J\'ai des connaissances, et tout est en moi Alors pour avancer dans la vie, je vais les écrire mes modes d\'emploi merci à vous tous pour votre accompagnement sur ce sentier Fin de la formation longue 2016-17 de psycho-kinésiologie Auteur du poème : Daniel Baudin, participant
Natalie Schreyer 21.05.2017 Quel quatuor de Magiciennes !!! Gerty, Gisèle, Isabelle et Catherine... vous êtes un véritable cadeau et de merveilleux guides pour tous ceux et toutes celles qui suivent des formations avec vous. Je viens de terminer la formation longue 2016-2017 et j\'en ressors fortifiée et grandie de par la découverte et l\'acceptation de qui je suis (véritable safari des polarités...lol). Les outils que vous avez su si bien nous transmettre sont magnifiques. Et vous avez ce don si merveilleux de nous valoriser à chaque instant, en toute simplicité, par votre écoute, par un mot, un regard, un \"hug\"... A vous 4, vous rendez cette formation pleine de vie, d\'humour, de bienveillance et d\'Amour! Je pense que Daniel a retranscris tout nos sentiments à votre égard dans son magnifique poème... Je me réjouis de continuer mon chemin avec vous... Gratitude pour tout ce que vous nous avez apporté et transmis. Natalie
Gafner Anke 20.06.2017 « En remuant la vase de mon lagon par l’approche de la psycho-kinésiologie, je me suis retrouvée parfois à nager dans de l’eau bien trouble pour déterrer ce magnifique diamant qui sommeille en moi. J’ai osé le redécouvrir et même apprivoiser certaines facettes moins brillantes que je refusais de voir jusqu’ici, de les comprendre, les consoler et leur donner un autre éclairage en leur offrant de la reconnaissance, de l’affection et de la gratitude pour ce qu’elles m’ont aidé à devenir ce je suis aujourd’hui. Cette vase décantée (mes parties sombres) se transforme ainsi pour devenir un substrat fertile à partir duquel peut se déployer ma fleur de lotus dans toute sa beauté avec ses forces et sa sensibilité pour faire face aux intempéries de la vie avec plus de sérénité ». Un tout grand Merci à Gisèle, Isabelle, Catherine et Gerty qui s’investissent avec tant de cœurs, d’énergie et d’amour à nous transmettre ces merveilleux outils de la psycho-kinésiologie par Réal Choinière afin d’apprendre à mieux nous connaître et à devenir le capitaine actif de notre vie. Anke Formation longue saison 2016-2017
Lise 04.06.2018 Au jardin du bonheur Longtemps j’ai cherché à avoir un beau jardin, bien rangé, bien nettoyé mais le mien était si désordonné. Envahi. La terre ne me semblait fertile que pour les mauvaises herbes qui dominaient sur le sol. Mon temps était occupé pour ce que je croyais être obligatoire. C’était contraignant, énervant et tellement épuisant. La liste des tâches ne diminuait jamais ! Alors j’engageais du personnel : on venait arroser avec telle essence que m’avait suggéré un professionnel, on intervenait pour faire des nettoyages de choc,… J’ai cherché des multitudes de solutions pour confier mon jardin, j’ai exigé qu’on en prenne soin,… rien n’y fit. Oh j’ai même essayé de planter encore et encore, tout ne prenait vie qu’éphémèrement, et qu’en surface. Je n’ai été que déçue. Et puis un jour, j’ai choisi. J’ai choisi d’accorder du temps à mon jardin. J’ai d’abord dû l’observer. Faire l’état des lieux. J’ai vu que bon nombre de mauvaises herbes proliféraient ci et là, que la terre se montrait nue parfois, que quelques couleurs ne demandaient qu’à ressortir. Et peu à peu, j’ai pris soin de lui. Il a fallu prendre soin des mauvaises herbes aussi ! Il y a la superficielle, celle qui aussitôt qu’on la gratouille, laisse place à une terre douce et heureuse de retrouver le petit brin de lumière qui lui manquait… Il y a l’herbe qui prend tant de place sur la surface du sol sur laquelle elle repose. Elle nous semble si imposante et envahissante. Lorsqu’on s’en approche et qu’on l’observe avec un peu plus d’attention, on s’aperçoit qu’elle prend racine à un seul endroit. En le visitant, on peut retirer sa racine, son origine. Il y encore la mauvaise herbe qui pique quand on s’en approche. Celle que l’on n’ose aborder, de peur d’avoir mal. Elle trône dans notre jardin avec pour force, la douleur qu’elle alimente. Il suffit néanmoins de l’accueillir, de la regarder avec bienveillance, et d’admettre qu’elle fait partie intégrante du jardin, et que sans elle, il n’aurait pas sa propre identité. Oui le jardinage, peut être le jardinage du cœur. Car lorsque les mauvaises herbes qui semblaient envahir ont été soignées, enlevées, traitées ou encore acceptées, la place est faite à la terre fertile. Prête à accueillir des graines de l’extérieur, mais celles aussi que j’ai choisi de planter dans mon intérieur si fertile. Quelle joie de voir croître ces fleurs qui embellissent mon quotidien avec couleur, douceur et splendeur. Et les mauvaises herbes alors ? Et bien comme sur chaque terre fertile, la vie prend forme. Les mauvaises herbes apparaissent, ci et là, au milieu des fleurs. Mais lorsque tout est fleuri, il est aisé de s’y attarder et de les traiter au fur et à mesure qu’elles arrivent. Et il y aura toujours les mauvaises herbes dont la racine mérite d’être entendue pour pouvoir s’en aller paisiblement. Ce qui compte est de planter, de semer. De prêter attention à chaque petite pousse, pour savoir si oui ou non on veut la nourrir et la laisser grandir. Et d’arroser, d’arroser chaque jour de tendresse et d’Amour. Envers soi, envers SON jardin. Et le jardin des autres alors ? L’entretien de son jardin est un travail à temps plein. Qu’il est bon en revanche partager nos graines, les lancer avec générosité dans le jardin des autres, tout en sachant qu’il appartient à chacun de nettoyer et de prendre goût à arroser. Peut-être que les graines germeront, peut-être pas. Notre responsabilité réside dans notre jardin uniquement. Dans notre intérieur. Au jardin de sa vie, rien est simple mais tout est riche. J’ai compris que j’étais la perle, la solution qui pouvait rendre mon jardin le plus beau à mes yeux. Que moi seule était responsable de le nettoyer, de l’entretenir, mais aussi de l’admirer et de le contempler avec reconnaissance. Prendre soin de son climat intérieur demande de choisir d’y accorder du temps, de l’attention dans la tendresse et l’Amour. La bienveillance et la patience. Parfois les racines de ce qui nous fait souffrir ici et maintenant sont si profondément ancrées, que cela demande de s’y attarder, de les accueillir sans jugement. On en prend soin, et parfois elles se métamorphosent, changent, évoluent, s’adoucissent. Oui les mauvaises herbes font partie du jardin, et nos chagrins, nos impuissances, nos colères, nos peines de nos vies. N’est-ce pas là la plus belle qualité du genre humain, que de pouvoir vivre ses émotions et leur laisser une place, qu’importe leur nature ? J’ai pour ma part pris goût au jardinage intérieur. J’ai compris que s’occuper des mauvaises herbes permettait de laisser une place à un terrain fertile, prêt à accueillir du beau, du neuf, du sain et dans une dynamique d’Amour inconditionnel. J’ai aussi intégré que parfois la cicatrice est là et demeure. Que seule ma perception de celle-ci a changé et que c’est en cela que réside toute la différence. J’ai accepté qu’elle faisait partie de moi et que sans elle, je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui. Et pour être là aujourd’hui et maintenant avec cette force et cette envie de jardiner, je ne peux que lui en être reconnaissante. A vous, jardinières et jardiniers, vous pouvez continuer de contempler le jardin des autres, mais sachez que c’est le vôtre qui restera le plus beau à vos yeux. La vie nous offre ce cadeau, prenons en soin. Si vous recevez ce message c’est que vous faites partie des personnes chères à mes yeux qui à un moment où l’autre m’ont regardé bêché, transpiré et même pleuré mais surtout grandir, sourire et me réjouir de lancer à la volée des graines dans vos jardins pour vous donner envie de jardiner! Et figurez-vous que même les mauvaises herbes finissent par nous réjouir! Et si finalement, nous inventions la permaculture du coeur? 💚 Vous pouvez diffuser ce message sans en indiquer l’origine si vous estimez qu’un jardinier en herbe pourrait l apprécier. 🌻🌼🌸🌺🌸🌼🌻
Reload
Envoyer
Fichier

Feedback de fin de formation longue 2016-16 par Daniel, MERCI

Télécharger fichier